M. Herzenni reçoit une délégation du bureau politique de l'USFP

Le président du Conseil Consultatif des Droits de l'Homme (CCDH), M. Ahmed Herzenni a reçu, jeudi à Rabat, une délégation du bureau politique de l'Union socialiste des forces populaires (USFP).
Lors de cette entrevue, M. Herzenni a affirmé que l'Instance Equité et Réconciliation (IER) a offert, dans le cadre de son action, l'opportunité d'examiner tous les événements survenus au Maroc depuis l'indépendance à 1999, estimant que ""l'occasion était fort propice pour que les Marocains soient éclairés sur nombre de faits avérés survenus lors de ces périodes"".
Les principaux acteurs de l'époque, que sont les partis politiques, ""n'avaient pas saisi, ni exploité cette opportunité"", a affirmé le président du CCDH, déplorant qu'""aujourd'hui, nous subissons les retombées de ce rendez vous manqué, avec un échange d'invectives sur des questions qui relèvent de l'Histoire"".
""Il ne peut y avoir de réconciliation totale entre les Marocains tant que ces questions n'ont pas été éclaircies et recueilli un certain consensus"", a dit M. Herzenni.
Pour ce qui est des questions en relation avec les événements survenus après l'indépendance, notamment lors des années 60, ""il serait opportun pour tous de laisser le soin aux historiens intègres et armés de méthodes scientifiques pour qu'ils préparent, au moins, les conditions propices à l'aboutissement d'une réconciliation autour de ces questions, et que les témoignages nécessaires leurs soient fournis par les acteurs"", a-t-il ajouté.
Le président du CCDH a, à cet égard, formé le v£u qu'un ""prochain cycle soit dédié à la vérité historique, car, a-t-il estimé, en définitive l'objectif n'est pas d'incriminer ou d'innocenter quiconque, mais plutôt d'établir la vérité historique"".
Concernant l'affaire de Mehdi Ben Barka, ""l'IER et le CCDH se sont penchés sur la question"", a-t-il rappelé, précisant que ""la justice transitionnelle ne peut être totalement réalisée sans la complicité vertueuse de toutes les parties : victimes, auteurs des violations et justice"".
M. Herznni a, par ailleurs, saisi cette occasion pour annoncer que le CCDH s'apprête à produire un rapport relatif à la mise en £uvre des recommandations de l'IER. (MAP) 

- Version corrigée de MAP 144 du 07 mai 2009 - //Ndlr: Bien lire au 6ème paragraphe ""qu'un prochain cycle soit dédié""//.
Rabat, 8 mai (MAP)

 

Recherche des articles

  • Rechercher
  • Bientôt en kiosque

    JA slide show
     

    Sondage

    Comment jugez-vous le graphisme et le contenu?
     

    Ceux qui sont en ligne

    Nous avons 8 invités en ligne