Convention de coopération sur la gestion de l'eau entre Tata et la ville française d'Agde

Une convention de coopération sur la gestion de l'eau et l'assainissement a été conclue entre Tata et la ville française d'Adge (Sud de la France) pour ""aider à la mise en place d'un réseau d'assainissement et à l'utilisation des eaux usées pour l'irrigation"" dans cette cité marocaine, a annoncé la presse locale.

Selon le quotidien régional ""Le Midi Libre"", les deux villes coopéreront pour la formation de techniciens marocains chargés de l'entretien et de la gestion des installations et pour la mise en place de la collecte et le traitement des ordures ménagères.
""Le conseil municipal des jeunes aura un large rôle à jouer dans ce cadre, Agde et Tata font marche commune pour l'enfance. Sensibilisation à la citoyenneté, au développement durable, mise en place d'un conseil municipal d'enfants et de jeunes à Tata"", écrit le journal.
Cette convention signée mercredi en présence du député-maire d'Agde Gilles d'Ettore, et du maire de Tata, Moulay El Mehdi Lahbibi, s'inscrit dans le cadre de la loi Oudin qui permet aux collectivités françaises chargées des services publics de distribution d'eau potable et d'assainissement de consacrer 1 % de leur budget ""eau et assainissement"" à de telles actions. (MAP).

Paris, 08 Mai (MAP)

 

Recherche des articles

  • Rechercher
  • Bientôt en kiosque

    JA slide show
     

    Sondage

    Comment jugez-vous le graphisme et le contenu?
     

    Ceux qui sont en ligne

    Nous avons 25 invités en ligne