Des centaines de milliers de personnes continuent à recevoir l'aide humanitaire au Tchad malgré les combats (ONU)

En dépit du contexte actuel qui prévaut au Tchad, marqué par des affrontements entre des groupes rebelles et les forces gouvernementales, les opérations humanitaires continuent à l'est du pays au profit de plus de 250.000 réfugiés soudanais et de 166.000 déplacés et des populations hôtes, a indiqué vendredi Mme Elizabeth Byrs, porte-parole du Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA), lors d'un point avec la presse au Siège de l'ONU à Genève.
Elle a précisé que l'assistance est fournie également sans perturbation à plus de 18.000 réfugiés centrafricains dans le sud-est du Tchad, notamment dans la région du Salamat.
D'après la porte-parole de l'OCHA, la région la plus touchée par le passage ou la présence des rebelles reste Dar Sila (est du Tchad) et la région de Salamat (est du pays).
Mme Byrs a indiqué que face à la situation sécuritaire qui prévaut au Tchad, les Nations Unies appellent toutes les partis à veiller au respect du droit international humanitaire et plus précisément la protection des civils- y compris les couches les plus vulnérables, les femmes et les enfants-, ainsi que la préservation de l'espace humanitaire afin que les personnes qui dépendent de l'aide humanitaire pour leur survie puissent être assistées convenablement.(MAP).


Genève, 8 mai (MAP)
 

 

Recherche des articles

  • Rechercher
  • Bientôt en kiosque

    JA slide show
     

    Sondage

    Comment jugez-vous le graphisme et le contenu?
     

    Ceux qui sont en ligne

    Nous avons 14 invités en ligne