Accueil Edito

Alibi

Cela fait 202 années que le baccalauréat existe et tout autant qu’il tient la dragée haute à tous les étudiants. Sans ce ticket magique, point d’études supérieures de qualité… mais des études quand même, puisque de nombreuses écoles ont saisi l’importance du filon des recalés et proposent aujourd’hui des formations profilées et adaptées au marché de l’emploi.
Alors finalement à quoi sert le bac? Surtout que l’Etat perd, du primaire au secondaire qualifiant, plus du tiers de son budget annuel qui s’élève à 50 milliards de DH. Enorme! Et pour quel résultat? Seulement quelque 44% de réussite, sachant, de surcroît, que sur 100 élèves admis au primaire, à peine 10 arrivent à franchir le cap du bac…
Ne devrions-nous pas nous interroger sur les bonnes décisions à prendre pour éviter de tels gâchis en termes humain et financier?
Alors, le bac, quand les étudiants ont finalement réussi à le décrocher, ne leur profite qu’à moitié. Parce qu’une fois entrés dans le panthéon des études supérieures, les voilà confrontés à de nouveaux désarrois: un déficit en orientation et aussi la difficulté d’être livré à soi-même et de travailler de façon autonome.
Et parce qu’on a longtemps cru que le diplôme, dans son sens le plus large, était nécessaire pour échapper au chômage, on a cru qu’il était suffisant pour avoir un poste de son choix. Illusion collective. Comme si les handicaps d’adaptation au marché de l’emploi allaient s’effacer par magie, ou que la structure des emplois allait évoluer au gré des diplômés. Que nenni. Des bataillons de diplômés, trop souvent en inadéquation avec le monde du travail, continuent de grossir les rangs des chômeurs.
Pour l’heure, le baccalauréat continue de servir d’alibi au manque d’orientation dans l’enseignement supérieur laissant les étudiants s’engouffrer en masse dans des filières sans débouchés. La suite, tout le monde la connaît.

Radia Lahlou, Rédactrice en chef

 

Recherche des articles

  • Rechercher
  • En kiosque

     

    Sondage

    Comment jugez-vous le graphisme et le contenu?
     

    Ceux qui sont en ligne

    Nous avons 6 invités en ligne