Accueil Capital Humain

Gestion de carrière:

Soyez maître de votre destin

La gestion de carrière n’est pas la seule affaire de l’entreprise, mais surtout celle de son salarié. Pour réussir son parcours professionnel, il doit enrichir ses compétences et les faire valoir.

Fini le temps où le salarié reste soumis aux décisions hiérarchiques. C’est à lui aujourd’hui de chercher à se faire valoir. C’est la nouvelle approche que les entreprises s’acharnent à développer chez leurs collaborateurs. Ayant compris l’enjeu, ces derniers commencent à s’approprier eux-mêmes la gestion de leurs parcours professionnels. Comment ce changement a pris place dans les entreprises? Au Maroc, cette pratique a émergé avec l’implantation des multinationales imprégnée d’une culture basée sur le développement personnel. C’est ainsi, qu’est né une nouvelle ère de management dont la gestion de carrière fait partie.

En quoi consiste-t-elle? Si on pose la question aux salariés marocains, ce sont toujours les mêmes réponses qui reviennent: diriger une équipe, gagner plus, avoir un poste de responsabilité… Or, la définition exacte se détache complètement de ces réactions. En effet, la gestion de parcours professionnel peut être définie autour de projets. «Un salarié peut être appelé en tant qu’acteur exécutant dans un projet pour ensuite évoluer et devenir chef d’un autre projet et redevenir acteur dans un autre. A la fin la personne acquiert une expérience et pourrait même occuper le poste de directeur de projets», explique Bouchaïb Serhani, consultant RH et associé directeur général du cabinet Gesper services.
Ainsi, multiplier les expériences enrichit le parcours. De même que cela représente un indice significatif sur la compétence d’autrui. Mais ceci n’est possible que lorsque l’entreprise obéit à certains critères tels que la taille.

Disposer d’une stratégie déclinée en fonction d’un vouloir (culture de l’entreprise), d’un savoir (méthodes et technologies), et enfin d’un pouvoir (un management de qualité) est aussi primordial. En dehors de ces conditions qui restent impératives, l’entreprise met à la disposition de ses collaborateurs certains moyens pour mener à bien leur évolution. Il s’agit d’assurer des formations et donner la visibilité sur les évolutions potentielles. Pour ce faire, les entreprises internationales ont développé, ce qu’on appelle «un bilan de compétence». C’est un test qui permet de détecter les attentes des salariés. L’exercice est présenté sous forme de deux triangles. Le premier recueille les ambitions. Le second (sous forme de triangle inversé), contient les informations sur le secteur, le type de l’entreprise et la fonction. Croiser les deux triangles permet de déterminer une performance éventuelle. Le nombre d’entreprises marocaines qui ont recours à cette méthode se compte sur le bout des doigts. La pratique la plus répandue se limite à la formation, qui est également un moyen efficace pour améliorer les compétences. «Les compétences sont comme les médicaments, ils ont une date de péremption. Il faut les enrichir pour qu’elles restent employables», précise Abdel-ilah Jennane, consultant RH et directeur de IRH. Plus l’entreprise est structurée et en croissance, plus son système de gestion de carrière est développé. L’évolution dans ce cas va dans les deux sens. A ce moment là, l’entreprise dépasse le cap de la formation du personnel uniquement pour ses besoins. L’objectif est de maintenir un niveau de compétence et de le renouveler constamment pour subsister sur le marché de l’emploi de manière générale.

Maryem OUAZZANI

 


3 Question à

Bouchaïb Serhani

Consultant RH et associé directeur général du cabinet Gesper services

«Permettre au salarié de vivre son entreprise»

Comment le salarié peut gérer sa carrière dans l’entreprise?
Avant de parler du salarié, il faut que l’entreprise dispose d’une politique bien définie. Toute absence de stratégie condamne l’entreprise et son personnel. Dans le cas d’une structure bien organisée, le management est décliné sous forme de plan d’actions. Du côté des collaborateurs, malheureusement, bon nombre de personnes associe le parcours professionnel aux grades et oublie que la performance n’est pas toujours liée à manager des équipes. Si le salarié est compétent, il sera amené à assumer, participer, diriger des projets d’ordre technique ou organisationnel. C’est ainsi qu’on peut réussir un plan de gestion de parcours professionnel.

Quels sont les moyens que l’entreprise met à disposition pour gérer l’évolution de ses collaborateurs?
L’entreprise joue le rôle de modérateur. C’est le salarié qui prend en main la gestion de sa carrière. En effet, à travers les résultats probants qu’il aura réalisé, l’entreprise l’assiste pour s’améliorer en l’inscrivant dans des programmes de formation ou des séminaires. Cette méthode s’avère efficace. Ceci est complété par une évaluation annuelle qui permet non seulement de détecter les compétences, mais également de se projeter dans l’avenir.

Quel intérêt cela représente pour l’entreprise?

Tout est relatif. Un client satisfait est une source de revenu assurée. Si l’entreprise dispose de personnel compétent et motivé, ceci se répercute positivement sur la productivité. Et par conséquent présenter une prestation qui satisfait le client. Permettre à chaque salarié de vivre «son entreprise» contribue d’une façon considérable à l’évolution des collaborateurs. Il s’agit de développer un plan de communication interne basé sur les échanges entre les collaborateurs et la hiérarchie et entre les salariés eux-mêmes. Cette communication passe par la maîtrise de ce qui est attendu de chacun. Cela peut être sous forme d’objectifs périodiques ou encore annuels. Ce qu’il faut comprendre c’est que  ces objectifs ne doivent jamais être assignés, mais plutôt négociés. C’est la meilleure façon de faire impliquer le personnel. Le jour où les entreprises marocaines arriveront à développer cette culture, elles gagneront énormément en performance et qualité.

 

Propos recueillis par M. O.
 

Recherche des articles

  • Rechercher
  • En kiosque

    JA slide show
     

    Sondage

    Comment jugez-vous le graphisme et le contenu?
     

    Ceux qui sont en ligne

    Nous avons 13 invités en ligne